Les Médiums

Article de Michelle Lhôrence

 

Ces informations ne sont pas exhaustives. Mon approche, la définition de certains  points sont issues de mon expérience personnelle, professionnelle, et connaissances.


Qu'est ce qu'un médium ?

Un médium est une personne ayant les capacités d'exploiter des sens non connus, activation des facultés psychiques que chacun d'entre nous possèdent à son actif.


Tout le monde est il médium ?


Tout le monde est médium avec des facultés différentes et à des degrés plus ou moins importants. Il est difficile pour des personnes cartésiennes de prendre conscience de cela, les facultés étant "masquées" par l'aspect analytique des choses matérielles et l'appréhension réductrice disons-le clairement des facultés psychiques de l'être humain. La médiumnité n'est pas un privilège ni un don. Une personne possédant certaines facultés n'est pas non plus  "élue" par une énergie spirituelle.


Aussi, de nombreuses expériences réalisées dans des centres de recherches en parapsychologie, Université d’Edinburg entre autre ont révélé suite aux travaux entrepris avec des étudiants que le développement des capacités extra sensorielles est possible et que ces capacités existent en  chacun d’entre nous.

A quel âge la médiumnité peut se révéler ?

Un enfant en bas âge peut révéler une sensibilité surprenante. Ainsi, à l'âge de  3 ans, la médiumnité dite visuelle peut se manifester tout en notant aussi que dans beaucoup de cas la sensibilité peut s'activer vers l'âge de 6  ans ce qui est souvent constaté dans les témoignages.


Médiumnité et voyance quelles sont les différences ?


Le seul point commun entre les deux est l'activation des capacités psychiques.
La médiumnité selon la nature de celle-ci ne se limite pas à la perception visuelle (flashs scènes) mais fait intervenir en supplément plusieurs autres types de perceptions : voyons lesquelles :

- La clairaudience (perception de voix femmes hommes enfants bruits divers liés par exemple à un environnement).


- La médiumnité dite physique (restitution de l'état psychologique du défunt, perceptions bien-être mal-être relatifs à un lieu, restitution des symptômes liés par exemple à l'origine d'un décès).


- Perception olfactive : Faculté de ressentir des odeurs de façon fugace liées par exemple a un environnement (fonction d'une pièce n'existant plus, habitude d'un défunt (parfum, cigarette).


- Perception gustative : Faculté de ressentir une saveur de façon fugace liée a une habitude (ce qu'appréciait ou détestait le défunt, origine d'un décès (goût de sang dans la bouche) et diverses  réactions salivaires.


Il est à noter que tous les médiums ne possèdent pas nécessairement toutes les facultés décrites ci-dessus. Ainsi un sensitif (médium) ne peut avoir à son actif qu'une ou deux capacités c'est à dire n'exploiter que l'auditif et ou le gustatif par exemple.

Pour résumer :


La voyance s'oriente surtout vers la capacité d'explorer le passé, présent et futur donc prédictions et est uniquement limité à la perception dite visuelle (faits, personnes défuntes ou pas, environnement).


La médiumnité possède d'autres ramifications énoncées ci- dessus que la perception dite visuelle.


Un médium peut il être voyant et vice versa ?


Oui un médium peut être voyant et l'inverse. Attention cependant aux voyants qui prétendent être médium et qui ne possèdent que la perception visuelle sans aucune autre faculté, auditive par exemple. Cela est notamment valable pour les contacts défunts.


Quels sont les différents types de médiumnité ?


La médiumnité ne se résume pas à communiquer avec les âmes.  Ainsi elle se décline en deux parties :


La médiumnité dite extra sensorielle :

(capacité d'obtenir  des données non connues médiumnité appelée notamment clairvoyance).


Médiumnité dite physique :

les médiumnités dites physiques sont assez nombreuses :
Psychokinèse (action de l'esprit sur la matière)

L'incorporation :

introduction d'une énergie dans le corps du médium avec l'accord de celui-ci contrairement au phénomène dit de possession

Les arts en médiumnité :

(peinture, dessin, sculptures réalisées en état de conscience modifié incorporation)

L’Écriture automatique :

Médiumnité dite physique ou la main ou le bras, l’avant bras peuvent être incorporé pour transmettre un message. L’écriture doit être différente de celle du médium et si le défunt est gaucher le médium droitier doit être censé pouvoir écrire de la main gauche s’il s’agit véritablement d’un contact !!!

L'ectoplasmie :

Possibilité de matérialiser une substance pouvant prendre des formes humaines et ou animales en état hypnotique.

Quel est le rôle de la médiumnité dans le cadre de hantise, d'investigations ?


La médiumnité est un outil complémentaire dans le cadre d'investigation. Elle peut être appliquée en adjonction avec les appareils EMF détecteurs de fréquences électromagnétiques donc utilisation de la perception visuelle auditive ou autre pour décrire la présence qui, a été repérée et apporter des informations non moins importantes telles que des renseignements sur son existence passée et qui peuvent être éventuellement vérifiables.

La médiumnité est elle dangereuse ?

La médiumnité mal gérée peut être dangereuse s'il y' a excès et dépendance. Ainsi le danger n'est pas forcément là où l'on pense qu'il soit. L'écriture automatique peut induire une addiction progressive pour le candidat à une communication avec un défunt, l'inconscient s'immisçant sournoisement. Il n'est pas rare alors d'observer des troubles mentaux tels que la schizophrénie. Ce n'est pas la porte ouverte a des "esprits malfaisants" croyance fortement répandue mais bel et bien l'apparition de problèmes d’ordre psychiatrique si la personne fait preuve d'une fragilité mentale.
La focalisation intense vers ses propres capacités, les craintes, son usage excessif peut aussi générer une baisse de l'énergie physique, si ce n’est un état dépressif,  d'où l'importance d'une hygiène de vie.

La médiumnité est elle héréditaire ?


Pas toujours. Une médiumnité héréditaire ne signifie pas label de qualité dans la pratique.

Quels peuvent être les usages de la médiumnité ?


Ils sont assez nombreux. Véritable outil de travail elle est une méthode non rationnelle mais complémentaire dans le cadre de recherches liées au patrimoine histoire archéologie ainsi que la généalogie.


Elle peut s'appliquer en recherches vision à distance pour localiser une cible (remote vie Wing)
Application en contact défunt pour aider à affronter un deuil
Application en cadre judiciaire

Comment devient-on médium ?


Comme je l’ai souligné précédemment, personne n’est “élu” pour être médium par une énergie quelconque. La médiumnité est présente chez chacun d’entre nous et peut se manifester très jeune comme  à l’âge adulte. Aussi, elle peut se déclencher suite à un choc émotionnel (affectif, deuil etc...) ou bien se réveiller spontanément sans qu’aucun facteur externe n’en soit la cause.


Attention aux écoles prétendant former des médiums. Certes, certains conseils peuvent être prodigués mais à éviter les enseignements prétendant former des sensitifs au bout d’un certain temps. L’objectif “portefeuille” est le plus souvent visé et dans ce cas, celles et ceux qui s’y sont engagés sont certains de partir le porte monnaie vide mais aussi sans avoir résolu le problème de “je suis médium !!!”. L’on ne peut prétendre à former des médiums, étant donné que chacun possède une sensibilité différente, le corps et l’esprit de chacun répondant à des stimulis différents mais aussi chacun d’entre nous possédant des capacités différentes qu’il n’est pas si évident que cela à détecter.


Le conseil que je puisse donner est dans un premier temps d’être à l’écoute de soi, de sa sensibilité, sans se focaliser dessus, ce qui générerait un effet inverse. Ensuite avoir confiance en soi et tout en gardant une part d’objectivité, ne pas rejeter systématiquement, une impression, une sensation relative à une perception par exemple. Le corps étant aussi un radar donc allié de la médiumnité, lui seul vous montrera que vous avez une sensibilité qu’il vous révélera d’emblée au fur et à mesure de votre évolution.

Un médium est il croyant ?


Et bien non ! Une idée largement répandue consiste à penser qu'être médium c'est être aussi croyant. Qu'à cela ne tienne, un sensitif peut être athée et communiquer avec les défunts, sans rituel bien sûr !!, cela n'est pas rare la religion, la foi n'étant pas essentielles pour mettre à profit ses capacités.

Comment reconnaît-on un bon médium ?


L'on reconnaît un bon médium dans le cadre d'un contact défunt ou recherches lorsque celui-ci ne pose aucune question avant et pendant un contact.


Les informations communiquées ne doivent pas être générales donc applicables à tous, mais détaillées; personnelles, (datations faits descriptif environnement profil habitudes etc...  Un médium professionnel pour les contacts défunts  individuels ne peut pas prendre plus de 5 personnes par jour à éviter ceux qui se vantent de prendre une dizaine de consultants !!! Et le tarif bien sûr car la médiumnité n'est ni don ni privilège comme je l'ai souligné, mais un travail à part entière comme  toute autre profession. Comptez une fourchette pour un  contact défunt entre 50 et 150 euros la consultation et bien sûr déclarée !

Michelle Lhôrence

Michelle Lhôrence médium, contact defunt

MICHELLE LHÔRENCE
06.61.68.45.58

lhorence1@gmail.com

http://michellelhorence.wifeo.com

 

 

 

Accueil